Des pertes de 4,5 Mds€ pour l’ensemble de la filière musicale

June 19, 2020

 Fournir une évaluation globale, et par marché, des pertes de la filière musicale suite à la crise sanitaire et économique du C-19, était l’objectif de l’étude EY réalisée à la demande de Tous pour la Musique (TPLM). Il s’agissait aussi de proposer des éclairages qualitatifs sur les impacts artistiques, culturels, sociaux et territoriaux, au-delà des pertes économiques, afin de construire un narratif partagé des enjeux communs de la filière musicale.

 

Une perte globale de 4,5 milliards d’euros

 

L’étude le confirme, « la musique dans son ensemble va payer un très lourd tribut économique, des auteurs à la scène, en passant par les éditeurs, les producteurs, les fabricants d’instruments, les diffuseurs, les distributeurs… »  La filière (marchés directs et marchés connexes) pourrait perdre 43% de son chiffre d’affaires prévu en 2020, soit près de 4,5 milliards d’euros en moins.

 

Les spectacles de musiques actuelles et de variétés sont les plus touchés avec 2,3 Mds € de pertes de revenus estimées (soit 83% de leur CA) pour près de 15 000 annulations et reports, « mais aucune activité musicale ne sortira indemne de la crise » prévient l’étude, ni les spectacles de musique classique et de création (- 384 M€ et des possibilités de report quasi nulles), ni la musique enregistrée, l’export (- 134 M€), les droits d’auteur. Sans oublier l’effet domino à prendre en compte, le retard sur les enregistrements phonos qui va embouteiller les calendriers de promotion et la diffusion des contenus, auxquels s’ajoutent les incertitudes sur l’appétit des publics en période de récession…

 

Les effets de la crise à plus long terme

 

L’étude pointe aussi les conséquences de la crise bien au-delà de 2020 : le risque élevé de défaillances d’entreprises dans certaines activités (pour près de 50% dans le live) et l’effondrement de l’investissement qui vont fortement ralentir le développement de nouveaux projets musicaux, et affecter particulièrement certains répertoires, certaines esthétiques. Ce sont aussi des incidences sur les droits d’auteur et droits voisins. « Les ayants droit verront leurs revenus se réduire avec un décalage de six à dix-huit mois et porteront le fardeau de la crise au premier semestre 2021. Ainsi, dans le cas des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, le manque à gagner est estimé par la Sacem à 250 M€ et il aura des répercussions sur le long terme, frappant une population déjà vulnérable et peu protégée par les dispositifs de soutien actuels. » expliquent Marc Lhermitte et Hugo Alvarez (EY), auteurs de l’étude.
 

La perte de 43% des revenus prévisionnels de la filière musicale pourra aussi impacter durablement sa structure sociale – qui comptait plus de 257 000 emplois directs et connexes en 2018, dont près de 25 000 artistes – et risquer de remettre en question son empreinte dans les territoires.

 

Après l’urgence, la sortie de crise

 

Si les mesures sociales et financières déployées par l’Etat depuis le début de la crise ont permis d’éviter le pire (un défaut massif d’entreprises, associé à une casse sociale sans précédent), il s’agit désormais de penser le long terme et de remettre la filière musicale sur les rails. C’est justement l’objectif des 10 propositions que TPLM formule aux pouvoirs publics.

 

Consulter l’étude 

 

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2020

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon