Plus de 50% des entreprises de spectacles en voie d’extinction

May 28, 2020

C’est un constat des plus anxiogènes que dresse le Prodiss quant aux conséquences dévastatrices de la crise sanitaire pour le secteur du spectacle vivant, d’un point de vue économique, culturel et social. La billetterie – sur laquelle repose essentiellement la trésorerie des entreprises du spectacle (salles, festivals, producteurs) – étant à l’arrêt complet depuis début mars, plus de 50% d’entre elles sont en voie d’extinction, selon une « étude d’impact du Covid-19 sur le secteur du live » que le syndicat a réalisée en collaboration avec le cabinet EY.

 

Des pertes estimées à 1,8 milliard d’euros

 

Avec une estimation de plus de 9 600 représentations annulées sur l’ensemble de 2020, les pertes de chiffres d’affaires des entreprises adhérentes au Prodiss s’élèveraient à 1,8 milliard d’euros, soit près de 84% du CA prévisionnel 2020 estimé avant la crise, et 96% du CA pour les festivals. 

 

L’étude EY souligne au passage la rentabilité fragile du secteur, avec une marge nette moyenne de 1,5% avant le Covid-19. Dans l’hypothèse d’un redémarrage d’activité et de rentabilité identiques à ceux d’avant la crise, les entreprises du Prodiss (qui représentent 80% du CA du secteur) ne pourraient récupérer leur perte avant 2027 au mieux, voire en 2033 si l’on tient compte des investissements artistiques… Dans ces conditions, le cabinet estime que, sans soutien financier, ce sont plus de 50% des entreprises du secteur qui sont directement menacées de faillite en 2020 ou 2021.

 

Crise sociale en vue et aide massive demandée

 

Avec une crise sociale à la clé, sachant que – parmi les membres du syndicat – la situation actuelle met en risque à court terme 21 635 artistes et techniciens en régime d’intermittence (soit 76% des emplois), auxquels s’ajoutent les emplois permanents dont 4 100 (soit 46% des effectifs) seraient directement menacés d’ici la fin de l’année et 2 800 supplémentaires en 2021.

 

Face à ces sombres réalités, le Prodiss attend du Gouvernement des mesures d’urgence. « Nous appelons le Premier ministre à une réouverture des salles de spectacles sans distanciation ; au maintien du chômage partiel à taux plein jusqu’en août 2021 et, face aux pertes des entreprises du secteur, une aide structurelle massive de 250 millions d’euros au titre du plan de sauvegarde. » déclare Olivier Darbois, président du syndicat.

 

Voir la synthèse de l’étude.

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2020

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon