Emmanuel Macron annonce son « plan pour la culture »

May 7, 2020

 

 Emmanuel Macron a dévoilé le 6 mai son « plan pour la culture » - du moins les premières pistes - que le gouvernement sera amené à mettre en œuvre rapidement pour aider le secteur culturel durement affecté par les mesures de confinement.

 

Réouvertures mais contraintes

 

Tout d’abord concernant les réouvertures, le chef de l’Etat a annoncé celles des musées (certains), des librairies, des disquaires, des bibliothèques, des médiathèques et des galeries d’art dès le 11 mai. « Beaucoup de choses vont reprendre mais en s’adaptant aux contraintes de l’épidémie. » a-t-il toutefois précisé.

 

La réouverture des théâtres est – elle aussi – envisagée prochainement, pour laquelle un point sera fait fin mai, indique le président de la République, qui évoque seulement l’activité de répétitions dans un premier temps. Selon lui, il faut que les lieux de création revivent en s'adaptant à la situation et « inventer de nouvelles formes, un autre rapport avec le public, avec des captations, des interactions différentes ».

 

En revanche, en ce qui concerne les festivals, concerts et autres grands rassemblements, Emmanuel Macron confirme qu'il n'y aura « pas de grands événements de plus de 5.000 personnes, pas de grands festivals » au moins jusqu’à fin août.

 

Prolongation des droits des intermittents

 

C’était la revendication des intermittents du spectacle (130 000 artistes et techniciens concernés), sinistrés par l’arrêt brutal de leur activité et pour un temps indéfini. Se disant conscient de leur « précarité immense », Emmanuel Macron a fait part de sa volonté de prolonger leurs droits d’une année, au-delà des six mois où leur activité aura été « impossible ou très dégradée », soit jusqu’à fin août 2021. Une « année blanche » très attendue, mais le chef de l’Etat a ajouté qu’il va « donner suffisamment confiance pour que quasiment, on n'en ait pas besoin ».

 

Au passage, Emmanuel Macron a évoqué une solution pour occuper les intermittents dans les mois qui viennent et cet été. « On va avoir besoin de créateurs, d'intermittents, d'artistes pour intervenir auprès des enfants dans les écoles » déclare-t-il en précisant qu’il s’agit là de « temps périscolaire, payé par l'Etat ». De leur côté, les artistes auteurs bénéficieront d’une exonération de leurs cotisations pendant 4 mois.

 

En revanche, aucune mesure n'a été annoncée en faveur des producteurs de spectacles. « Il faudra une aide adaptée, un apport de fonds propres avec la BPI pour que les petits festivals ne soient pas en risque d'être rachetés par de grandes majors, pour que les indépendants restent indépendants », a juste indiqué le président.

 

Autres mesures, dont 50 M€ de dotation supplémentaire au CNM

 

Concernant les tournages de films et de séries, Emmanuel Macron juge « très compliqué » de les reprendre avant la fin mai, a noté Emmanuel Macron et indique que ce serait du « cas par cas ». Pour aider les artistes, les structures, les producteurs, il annonce la mise en place d' « un fonds d'indemnisation temporaire », avec l'aide des assureurs, des banques, des Sofica (Société pour le financement de l'industrie cinématographique et audiovisuelle) et le CNC.

 

Enfin, le président annonce le lancement d'un grand programme de commandes publiques visant notamment les jeunes créateurs de moins de 30 ans, pour « inventer une saison hors norme » et aller chercher les publics parfois oubliés du monde de la culture. Autres mesures à noter : la possibilité pour les entreprises du secteur culturel de bénéficier du fonds de solidarité ouvert aux TPE, et une dotation supplémentaire de 50 millions d’euros pour refinancer le Centre National de la Musique, créé début janvier et très fragilisé puisque ses ressources proviennent en grande partie de la taxe fiscale sur les spectacles.

 

Juste avant la présentation de son plan pour la culture, Emmanuel Macron - en présence du ministre de la Culture Franck Riester et de ses homologues de l’Economie et du Travail, Bruno Le Maire et Muriel Pénicaud - avait échangé avec une douzaine d’artistes et créateurs de différents secteurs* sur l'impact de la crise sur leurs métiers, les mesures d'accompagnement et de soutien aux structures de production et de diffusion, et sur la meilleure façon de maintenir la présence de la culture malgré les contraintes imposées par la situation sanitaire.

 

(*) Ont participé à cet échange : la chanteuse Catherine Ringer, le rappeur, auteur et metteur en scène Abd al Malik, la soprano Sabine Devieilhe, le chef d'orchestre Sébastien Daucé, la chorégraphe Mathilde Monnier,  les réalisateurs Eric Tolédano et Olivier Nakache, le metteur en scène Stanislas Nordey, l'écrivain Aurélien Bellanger, le vidéaste Laurent Grasso, la comédienne Sandrine Kiberlain, l'actrice de théâtre Norah Krief, et l'artiste Camille Decourtye.

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2020

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon