Le Centre National de la Musique sera lancé en janvier 2020

September 28, 2019

 Le Centre National de la Musique, dont la proposition de loi pour sa création a été adoptée à l’unanimité des députés le 18 septembre, sera lancé en janvier 2020. Maison commune du secteur musical à l’instar du CNC pour le cinéma, Il couvrira tous les champs du secteur, spectacle vivant et musique enregistrée, et interviendra par des dispositifs financiers, d’expertise et en tant qu’observatoire du secteur.

 

Placé sous la tutelle du ministère de la Culture, l'organisme agrègera - autour du Centre national des variétés, de la chanson et du jazz (CNV) - plusieurs organismes existants : le Fonds pour la Création Musicale (FCM), le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (IRMA), le Bureau Export de la musique française (Burex) et le Club Action des labels et disquaires indépendants (Calif).

 

Selon l’annonce du ministre de la Culture le 27 septembre dans le cadre du projet de loi de finances, le CNM bénéficiera dès 2020 d’un budget de 50 millions d’euros (soit moitié moins que l’enveloppe sur laquelle misait le projet initial de 2011 - NDLR). Sur ces 50 M€, l’Etat apportera 7,5 M€ de mesures nouvelles (là où Emilie Cariou et Pascal Bois, rapporteurs du projet, donnaient une estimation de 20 M€ pour premier objectif), les 42,5 millions restants correspondant aux budgets additionnés des cinq organismes regroupés.

 

Huit ans et six ministres de la Culture plus tard…

 

Il aura fallu huit ans (et six ministres de la Culture) pour aboutir à la création du CNM dont l’idée figurait dans les recommandations du rapport « Création musicale et diversité à l’ère numérique » de la mission dirigée par… Franck Riester alors député-maire de Coulommiers, avec Alain Chamfort, Daniel Colling, Marc Thonon et Didier Selles, conseiller-maître à la Cour des Comptes ; rapport qui avait été remis fin septembre 2011 à Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture de l'époque et fut suivi de la signature à l'Elysée d'un accord-cadre avec les organisations professionnelles du secteur musical.

 

Quelques mois plus tard, en visite de campagne aux BIS de Nantes en janvier 2012, le candidat François Hollande s’était déclaré favorable au projet, assurant qu’il lui donnerait suite s’il était élu. Une fois qu'il fut élu, sa ministre de la Culture Aurélie Filipetti annonce publiquement mettre le projet aux oubliettes parce qu’il avait été lancé par le gouvernement Sarkozy… (sic). Les professionnels évoqueront à nouveau le CNM avec Fleur Pellerin puis Audrey Azoulay, sans grand résultat.

 

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, le projet sera relancé par Françoise Nyssen, qui confie en 2017 une nouvelle mission de réflexion à Roch-Olivier Maistre, membre de la Cour des comptes, qui lui remet son rapport en novembre 2018. Puis une mission de préfiguration est conduite par Emilie Cariou et Pascal Bois, tous deux députés LREM, dont le rapport sera remis au Premier ministre en décembre 2018. Trois mois plus tard, la mise en place d’un comité opérationnel en charge de la mise en route du CNM est annoncée par Franck Riester.

 

Quelques commentaires...

 

« Plus que jamais nous avons besoin de ce CNM pour assurer le rayonnement de nos artistes et le développement d’un environnement garant d’une création riche et diversifiée, cher à notre principe d’exception culturelle. » - Pascal Bois, rapporteur de la proposition de loi.

 

« L’adoption de cette proposition de loi est un signal fort envoyé par à la deuxième industrie culturelle de notre pays. Le CNM sera un formidable levier de croissance pour toutes celles et ceux qui prennent des risques, investissent et défendent notre exception culturelle. Nous pouvons être fiers d’avoir donné vie à cet établissement tant attendu. » - Florence Provendier, responsable pour le groupe LaREM.

 

​« C’est un choix clair, net, d’accompagner la musique qui bien souvent a eu le sentiment, et à juste titre, qu’elle était un petit peu le parent pauvre des politiques culturelles. » - Franck Riester, ministre de la Culture, dans La Lettre du Musicien.

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon