Directive européenne : Pascal Nègre s’élève contre l’article 13

September 7, 2018

Dans une tribune publiée dans Le Monde à quelques jours du vote décisif de la directive européenne sur le droit d’auteur, Pascal Nègre s’élève contre l’article 13 du texte qui, selon lui, menace l’émergence des futurs jeunes artistes. Pour rappel, cet article impose, dans sa rédaction actuelle, à toute plate-forme de détecter et bloquer systématiquement toute mise en ligne par un utilisateur d’un contenu potentiellement protégé par le droit d’auteur, sauf lorsqu’un accord de licence a auparavant été conclu avec l’ayant droit ou ses représentants.

 

Selon l’ancien président d’Universal Music France, aujourd’hui producteur indépendant avec son label 6&7, cette disposition très large « pourrait en fait avoir un impact négatif sur la création puisqu’elle aboutirait à une certaine forme de censure aveugle, automatique et systématique. »

S'il assure soutenir les ayants droit et les créateurs qui défendent la protection du droit d’auteur et une juste rémunération et s'il juge essentiel que les plates-formes se comportent de manière responsable et maintiennent leurs accords avec les labels, éditeurs et sociétés de gestion collective, Pascal Nègre estime que cet article 13 ferait faire marche arrière à l’industrie musicale mais également à la société.

 

De nouveaux obstacles pour les créateurs et les artistes

 

« Avant d’être une star, un artiste commence comme un amateur éclairé en mettant en ligne sa création afin de voir les réactions du public et de commencer à créer sa communauté de fans. Il ne faut surtout pas de barrières juridiques qui à terme pourraient trop compliquer voire empêcher ces premiers pas artistiques d’être exposés. Sinon tout le processus de création permettant l’émergence de la prochaine génération d’artistes sera mis à mal. » explique le producteur. Il estime ainsi qu’au lieu de tirer parti des opportunités d’Internet pour permettre aux musiciens et aux fans de créer des liens plus facilement les uns avec les autres, l’article 13 de la directive établirait de nouveaux obstacles pour les créateurs et artistes qui dépendent et prospèrent grâce aux plates-formes en ligne.

 

« Trente-cinq années d’expérience dans l’industrie musicale me portent à croire que cette directive s’avérerait négative pour les artistes, pour l’industrie et, à terme, pour le bien public. » déclare Pascal Nègre qui juge « urgent de mettre de côté cet article le temps d’engager un dialogue avec un large éventail de jeunes créateurs, d’entreprises et de citoyens qui ont des enjeux dans cette conversation, afin de trouver une solution plus adaptée et qui convienne au plus grand nombre. »

 

 

 

 

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon