La ministre de la Culture annonce une nouvelle politique offensive en faveur de la filière musique

April 26, 2018

 

La politique musicale du ministère ne se résumera pas au Centre National de la Musique. C’est ce qu’a tenu à rappeler Françoise Nyssen à Bourges le 25 avril. Dans son discours aux professionnels, elle a mis en avant la politique qu’elle est en train de développer.

 

« Le ministère doit apporter un soutien à la hauteur de ce que la musique représente dans notre pays, dans la vie des Français, dans notre économie, dans notre rayonnement à l'étranger » estime la ministre de la Culture. « Mon ministère peut et doit faire "plus". Je considère que le compte n'y est pas. » a-elle ajouté, en annonçant porter une nouvelle politique musicale : « une politique offensive, qui renforce l'accompagnement de votre filière dès la racine - dès la formation des talents - jusqu'au rayonnement international.»

 

Cette politique repose sur trois piliers. Outre l’éducation musicale et la diffusion territoriale, le soutien à l’économie de la filière est l’une de ses priorités, pour laquelle elle souhaite que les efforts soient partagés. Le soutien à la filière passe par les aides à la création, explique Françoise Nyssen, et par le soutien à l’export (« que je veux conforter » assure-t-elle). Après avoir doublé cette année la subvention de son ministère au Bureau Export, elle souhaite prolonger cette dynamique dès 2019, si le secteur et les différentes organisations augmentent eux aussi leur effort. « La musique française est en pleine effervescence à l’étranger, nous devons la pousser. Et cette mobilisation doit être partagée. » considère la ministre.

 

S’agissant des crédits d’impôts culturels (qui seront tous évalués par le Parlement cette année), elle assure qu’elle va se battre pour préserver ceux du secteur phonographique et du spectacle vivant, et réclamer leur pérennisation. « Mais le combat n’est pas gagné. J’en appelle aussi à votre mobilisation. Nous allons produire des études et des évaluations pour prouver la nécessité des crédits d’impôts, vous serez appelés à y contribuer. » prévient la ministre.

 

Pour Françoise Nyssen, le soutien à la filière passe aussi par une lutte implacable contre le piratage. « Nous devons renforcer notre arsenal contre les sites de streaming illégal en particulier. » déclare la ministre, qui se dit favorable à la publication d’une liste noire des sites pirates. « Le piratage tue nos industries culturelles : nous allons le combattre sur tous les fronts, par tous les moyens », promet-elle.

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon