La ministre de la Culture annonce la création du Centre national de la musique

April 25, 2018

Au cours d’un discours prononcé devant les professionnels de la musique le 25 avril à l’occasion du 42ème Printemps Bourges, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a confirmé la création du Centre national de la Musique. Une annonce qui prend une dimension particulière « après des discussions en suspens depuis des années » : projet annoncé par le gouvernement Sarkozy, confirmé par François Hollande pendant sa campagne présidentielle de 2012 puis sèchement abandonné par Aurélie Filippetti, ministre de la Culture de l’époque, avant de renaître sous le terme de « maison commune de la musique » et de faire l’objet de plusieurs missions…

 

Après la remise en novembre 2017 du rapport commandé à Roch-Olivier Maistre sur cette perspective et la concertation avec les professionnels qui a suivi, la ministre se dit « convaincue de la pertinence d’une maison commune regroupant la musique enregistrée et le spectacle vivant musical » et répondant aux défis à venir : « préserver la diversité de la création face à un mouvement inédit de concentration et de mondialisation, développer la filière musicale en soutenant notre production dans un contexte de concurrence accrue et se donner les moyens de conquérir les marchés internationaux. »

 

Regroupement et rationalisation

 

Le nouvel établissement public s’appuiera « sur le socle que constitue le CNV » et « viendra donc le remplacer. » Il sera chargé de quatre grandes missions de service public « aujourd’hui dispersées entre diverses organisations ou ne faisant l’objet d’aucun portage » : l’observation de la filière musicale, l’information et la formation des professionnels, le soutien économique aux acteurs et le développement international.

 

Le périmètre d’action du CNM « embrassera toute la filière, de la musique enregistrée à la musique live ». Il gérera les subventions comme les crédits d’impôts. Françoise Nyssen précise toutefois que le « secteur subventionné (opéras, orchestres, compagnies lyriques, ensembles musicaux, festivals, scènes de musiques actuelles…) continuera de faire l’objet d’un soutien direct du ministère, sans l’intermédiaire du Centre ». Elle ajoute que « l’intégration du Bureau Export de la musique française dans le CNV n’est pas d’actualité », mais que la subvention de l’Etat dont bénéficie l’organisme transitera par le CNM.

 

Ouverture de la phase de préfiguration

 

La phase de préfiguration opérationnelle s’ouvrira dans les prochains jours, en concertation avec les professionnels et devrait aboutir en septembre, pour une ouverture souhaitée début 2019. La ministre en confie la mission à deux parlementaires « particulièrement investis en matière culturelle » : Emilie Carou, députée de la Meuse, vice-présidente de la commission des finances à l’Assemblée nationale, et Pascal Bois, député de l’Oise et membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation. Ils sont chargés de préparer l’avant-projet de texte créant le nouvel établissement public, de définir son organisation et sa gouvernance, et d’évaluer précisément les besoins de la filière et ses financements.

 

Besoin de moyens substantiels sur la durée

 

 La création d’un Centre national de la musique « n’a de sens que s’il peut bénéficier de ressources supplémentaires par rapport au CNV actuel », considère Françoise Nyssen. « Ce centre a besoin de moyens substantiels inscrits dans la durée (…). Toutes les pistes doivent être explorées, qu’elles soient de nature fiscale, budgétaire ou encore partenariale, publiques et privées. » souligne la ministre. Celles qu’avait proposées Roch-Olivier Maistre dans son rapport vont faire l’objet – d’ici la prochaine loi de finances – d’une analyse approfondie par la mission parlementaire. Celle-ci devra aussi déterminer la place donnée aux organisations professionnelles et aux parties prenantes s’agissant de la gouvernance du CNM. La ministre de la Culture « souhaite que l’Etat y ait une place centrale ».

 

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon