Musique enregistrée, un marché mondial en hausse de 8,1%

April 24, 2018

Avec des revenus s’élevant à 17,3 milliards de dollars, le marché mondial de la musique enregistrée a affiché une progression globale de 8,1% en 2017, selon le rapport annuel que vient de publier l’International Federation of Phonographic Industry (IFPI). Cette croissance est dopée par le streaming (+ 41,1%) qui devient, pour la première fois la plus importante source de revenus du marché. Porté par 176 millions d’utilisateurs d’abonnements payants, il a généré 38,4% du chiffre d’affaires total de la musique enregistrée l’an dernier, compensant la baisse des ventes physiques (-5,4%) et des téléchargements (-20,5%), et portant la part du numérique à 54% du marché global.

 

Une reprise encourageante, mais...

 

C’est ainsi la troisième année consécutive de croissance après 15 ans de baisse significative des revenus. L’IFPI rappelle toutefois que, malgré cette « reprise encourageante », le marché de la musique enregistrée en 2017 ne représente encore que 68,4% de ce qu’il était à son plus haut niveau en 1999. « Les maisons de disques ont alimenté ce tout nouveau retour à la croissance grâce à des investissements constants tant dans le développement et la carrière des artistes, que dans les innovations technologiques qui permettent aux consommateurs du monde entier d’enrichir leurs expériences. » souligne Frances Moore, Chief Executive de l’IFPI. Elle ajoute qu’au-delà du travail en direction des artistes, les producteurs ont également déployé leurs efforts sur l’expansion des marchés émergents.

 

... la mobilisation continue pour corriger le « value gap »

 

Pour remettre la musique enregistrée sur le chemin pérenne de la croissance, la fédération poursuit ses actions pour corriger le value gap. « Les maisons de disques restent très mobilisées pour relever le défi auquel elles sont confrontées : obtenir une rétribution juste et équitable pour l’utilisation de la musique dans le monde, quels qu’en soient les modes de consommation. Un changement de la loi est indispensable pour corriger le value gap, cette distorsion entre les revenus que certaines plateformes numériques tirent de l’exploitation de la musique, et ceux versés en retour aux créateurs et aux producteurs. » explique France Moore. L’IFPI juge nécessaire une intervention législative « pour garantir une application cohérente des lois sur la responsabilité en ligne et pour qu’aucun service ne puisse se soustraire au régime de licences pour la distribution de musique ».

 

Télécharger le Global Industry report 2018 de l'IFPI.

 

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon