Une mise en lumière inédite sur la contribution du spectacle à l’économie française

September 19, 2017

Le Prodiss publie son étude « En scène ! » sur la contribution du spectacle musical et de variété à l’économie française. Réalisée par le cabinet EY et dont un premier aperçu avait été présenté lors d’une conférence au Printemps de Bourges en avril dernier, elle propose une « mise en lumière inédite » du secteur, de son apport en termes économiques et d’emplois, de son effet de levier et de son impact sur l’attractivité des territoires. L’étude met aussi en évidence la grande fragilité du spectacle musical et de variété, son équation économique complexe et son faible taux de rentabilité. « Le secteur a besoin d’être identifié et reconnu, c’est le pourquoi de cette étude » a résumé Luc Gaurichon, président du Prodiss, lors d'une conférence de presse le 19 septembre.

 

Les chiffres-clés

 

Sur les 4 grandes activités du spectacle (producteurs – diffuseurs – exploitants de salles – organisateurs de festivals), ce sont quelque 4 000 entreprises (TPE/PME à 99%) qui composent l’écosystème du secteur. Leurs effectifs réunissent au total 191 métiers – dont 22 métiers artistiques, 24 créatifs, 40 administratifs et 105 techniques), soit davantage que la presse (35), la publicité (42) et l’immobilier (100) réunis.

 

En termes économiques, c’est un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros (supérieur celui de la radio et équivalent à celui du jeu vidéo) que totalisent ces 4 000 entreprises dont les ¾ réalisent un CA annuel inférieur à 1 M€. S’y ajoutent 2,3 milliards d’euros générés indirectement auprès de milliers de prestataires et fournisseurs (technique, maintenance, logistique, sécurité…) et en économie locale et touristique (hôtellerie, restauration, commerces, transports…). Donc un effet de levier de 1 pour 1, amenant le chiffre d’affaires cumulé du secteur à 4,3 milliards d’euros et générant près de 120 000 emplois, dont 97 700 emplois directs et 21 000 indirects (prestataires, fournisseurs, économie locale et touristique).

 

Le spectacle musical et de variété est présent partout en France, il irrigue les territoires avec plus de 1 450 communes couvertes par les salles de différentes jauges et les festivals, et est aussi un vecteur de l’attractivité de la France à l’international (60 M€ générés par les tournées organisées à l’étranger), ajoute Marc Lhermitte, associé EY, dans sa présentation.

 

Une économie entrepreneuriale en risque permanent

 

Si le spectacle musical et de variété a connu une croissance soutenue de 6% par an entre 2012 et 2015, « c’est une économie entrepreneuriale en risque permanent, avec un taux de rentabilité faible (10%) par rapport à d’autres secteurs culturels et qui s’érode », souligne Luc Gaurichon. L’étude EY met en avant la complexité des équations économiques, avec « des paris artistiques pour former, faire émerger et développer des artistes qui sont autant de risques financiers aux conséquences difficiles à absorber pour les petites structures » qui composent l’essentiel du secteur et qui font face par ailleurs à une augmentation des charges techniques et des surcoûts en matière de sûreté (estimés à 90 M€ en 2016).

 

C’est aussi un secteur assez peu subventionné. Le soutien public (Etat et collectivités locales) est estimé à 220 M€ en 2015, soit 11% du chiffre d’affaires des entreprises du spectacle (contre près de 30% sur l’ensemble des industries culturelles et créatives). Lesquelles ont généré dans le même temps près de 320 M€ au titre de l’impôt sur les sociétés, des cotisations sociales et patronales et de la TVA. Luc Gaurichon évoque par ailleurs les exigences de plus en plus importantes des artistes. « Sur la période 2006 à 2015, la crise du disque les a conduits à demander davantage au live » note-t-il, en résumant : « Notre secteur n’est pas rentable ».

 

Pour le président du Prodiss et patron de Caramba, l’étude « met en lumière un message et une conviction : la reconnaissance de la place essentielle de notre secteur d’activité, et le nécessaire soutien des pouvoirs publics aux côtés des entrepreneurs, sont les clefs d’accompagnement du formidable levier de croissance et de rayonnement qu’est la scène ».
 

Télécharger l'étude intégrale (52 pages).

 

 

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon