UPFI : 12 mesures pour renforcer la production indépendante

June 2, 2017

Renforcer la puissance et la diversité de la production indépendante, c’est dans cet objectif que l’UPFI publie à quelques jours de l'ouverture du Midem, un livre blanc qui aborde les enjeux économiques, culturels et sociétaux de la musique enregistrée. Les douze mesures que le syndicat y formule constituent la priorité des producteurs indépendants pour les mois et les années à venir.

 

Pour un développement équilibré du streaming

• Pour un changement du mode de répartition des revenus calculé sur la consommation de chaque abonnement (user centric) et non plus au prorata de l’ensemble des streams.

• Préserver la diversité des playlists / outils de recommandation via un quota de titres francophones si nécessaire.

• Etablir un véritable régime de responsabilité à la charge des hébergeurs au niveau européen.

 

Renouveler le pacte de confiance entre artistes interprètes et producteurs de phonogrammes

• S’accorder d’ici la date d’anniversaire de la Loi Création, Architecture et Patrimoine (LCAP) sur une rémunération minimale pour le streaming.

• Mettre en œuvre un guide de bonnes pratiques pour renforcer la transparence concernant les relevés de royautés.

 

Consolider les mécanismes de financement de la production phonographique

• Pérenniser et intensifier le crédit d’impôt à la production phonographique.

• Accroître l’intervention de l’IFCIC en faveur des PME culturelles.

 

Revaloriser la Rémunération équitable et adapter le régime de la Copie privée aux nouveaux usages

• Procéder à une 2ème étape dans le processus de revalorisation des barèmes de la rémunération équitable.

• Aboutir à une actualisation des barèmes dans le cadre des travaux de la commission de la Copie Privée et se projeter sur les nouveaux usages.

 

Faire de l’international un objectif majeur

• Augmenter de 5 M€ la contribution de l’Etat au Bureau Export pour démultiplier la contribution de l’export au rayonnement de nos artistes et de notre production.

 

La musique doit être une composante importante des programmes des chaînes de télévision généralistes

• Permettre une véritable concertation entre les opérateurs TV, privés et publics, et le secteur musical et renforcer les investissements dans le domaine musical pour le service public.

 

Créer une grande école des métiers de la musique dans le cadre d’un partenariat public/privé.

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2018

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon