Satisfecit unanime à la nomination de la ministre de la Culture

May 21, 2017

La filière musicale dans son ensemble réagit positivement à la nomination de Françoise Nyssen au ministère de la Culture, comme en témoigne l’avalanche de communiqués des différents organismes représentatifs qui réaffirment à cette occasion leurs préoccupations ou doléances.

 

L’Union des Producteurs Phonographiques français Indépendants (UPFI) accueille « avec une immense satisfaction » la nomination d’une professionnelle de la culture à la tête du ministère, estimant que « l’expérience de Françoise Nyssen au sein d’une entreprise culturelle créative et de taille humaine est de bon augure quant à son action future et à sa compréhension des attentes et des besoins des entreprises culturelles ».

 

Pour le Syndicat national de l’édition phonographique« le choix d’une femme engagée avec succès et passion depuis plus de trente ans dans l’édition et la production d’œuvres culturelles constitue un signe très positif et présage d’une politique ambitieuse et dynamique en faveur de la création ». Son expérience « sera un atout précieux pour accompagner les producteurs de musique dans le succès de leurs nouveaux modèles de diffusion » ajoute le Snep qui entend initier avec la nouvelle ministre « un dialogue ouvert et fructueux sur les enjeux majeurs de la musique enregistrée », en évoquant notamment la clarification « indispensable et nécessaire » du statut d’hébergeur au niveau européen et une meilleure des droits de propriété intellectuelle sur Internet « qui nécessite des mesures plus ambitieuses ».

 

La SPPF juge Françoise Nyssen « particulièrement expérimentée pour accompagner le développement des industries créatives ». Evoquant de nombreux chantiers ouverts ou à mettre en œuvre (« la juste revalorisation de nos droits voisins, le développement équilibré du marché de la musique en ligne, le financement de la production musicale, une clarification du statut d’hébergeur au niveau européen, une meilleure exposition des artistes et de toutes les musiques à la télévision »), la société civile de producteurs forment le vœu que le développement du pluralisme des acteurs de la production musicale, fer de lance de la diversité musicale tout court, constituera une préoccupation majeure de son mandat.

 

L’Alliance des Managers d’Artistes, se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen et y voit un « signe positif », estimant que son expérience à la tête d’Actes Sud lui sera un atout précieux pour conduire la politique du nouveau gouvernement en faveur des industries culturelles et créatives. L’AMA et IMMF (International Music Managers Forum) qu’elle représente en France « suivront avec attention l’intérêt que la ministre portera aux attentes du secteur musical et aux défis auxquels il fait face ».

 

L’arrivée de Françoise Nyssen rue de la Valois est aussi saluée par l’Adami qui en appelle à la stabilité et souhaite que la ministre « bénéficie du temps nécessaire pour agir alors que nos professions ont changé de tutelle trois fois lors du quinquennat précédent ». Les artistes, qui attendent beaucoup du nouveau gouvernement, seront particulièrement vigilants sur l’implication de la France dans la révision en cours de la directive européenne sur le droit d’auteur et les droits voisins, sur l’application (votée mais bloquée par des contentieux) de la rémunération équitable aux webradios « puis son extension à l’ensemble des services de communication au public », et sur la mise en œuvre de négociations encadrées pour résoudre enfin la question du transfert et du partage de la valeur. L’Adami propose à cet effet le vote d’une loi-cadre qui concernerait artistes, producteurs, auteurs, photographes et journalistes.

 

La Sacem se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen, considérant que « dans la bataille engagée à Bruxelles, au Parlement Européen, sur la réforme du droit d’auteur, son expérience et ses convictions seront précieuses pour défendre les auteurs et leur droit à vivre dignement de leur création, à l’heure du numérique ». La société des auteurs, compositeurs et éditeurs espère que la nouvelle ministre, dont le grand intérêt pour la musique est connu, apportera son énergie et son engagement pour soutenir la filière musicale et accorder, dans l’action de son ministère, la place qui doit revenir à la musique.

 

 « Plus que son statut d’entrepreneuse, c’est sa vision des industries culturelles qui nous convainc : exigeante, de qualité, ouverte sur le monde, soucieuse de l’équilibre et attentive aux créateurs comme aux artistes », écrit la Guilde des Artistes de la Musique en adressant ses félicitations à la nouvelle ministre. La GAM remercie au passage Audrey Azoulay et son équipe « pour avoir œuvré à augmenter le budget de la culture, pérenniser le régime de l’intermittence et favoriser le développement de l’éducation artistique et culturelle ».

 

De leurs côtés, les éditeurs de musique « se réjouissent de l’arrivée rue de Valois d’une femme dont le parcours confirme que l’alliance entre l’édition et la culture, entre le marché et la création, est un moteur indispensable à la diversité culturelle ». La Chambre syndicale de l’édition musicale (CSDEM) fait savoir qu’elle sera heureuse de coopérer avec la nouvelle ministre et ses équipes « pour faire avancer les dossiers qui permettent de construire concrètement notre diversité musicale, la protection de nos créateurs et notre rayonnement international ».

 

La Félin salue « avec enthousiasme » la nomination de Françoise Nyssen. Dans la lignée des accords Schwartz et avec la poursuite des différents plans de modernisation engagés par les précédents gouvernements, la fédération nationale des labels indépendants souhaite travailler au plus près avec la ministre « pour le développement d’un nouveau monde de la musique enregistrée : solidaire et productif, qui place les artistes, les labels indépendants, les disquaires, les acteurs du numérique, les radios associatives et de service public dans un élan positif et combatif. »

 

Pour la Spedidam, la nomination d’une professionnelle reconnue du secteur culturel « constitue l’espoir d’une approche pragmatique et équilibrée des grands débats qui animent nos professions ». La société civile d’artistes-interprètes dit se tenir « prête à travailler dans cette perspective et dans l’intérêt d’une culture vivante, garante de diversité, en France comme en Europe ».

 

Le Prodiss, syndicat national des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacles, se réjouit également de cette nomination et souhaite interpeller la nouvelle ministre sur les mutations profondes à l’œuvre dans l’ensemble des filières culturelles, et notamment la filière musicale. Le syndicat porte diverses propositions sur le modèle économique des PME culturelles, le spectacle vivant et l’organisation de la filière musicale, un chantier qu’il juge prioritaire dans ce quinquennat.

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2020

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon