Musique enregistrée : le marché mondial progresse de 5,9%

April 26, 2017

Les revenus mondiaux de la musique enregistrée se sont élevés à 15.7 milliards de dollars* pour l’année 2016, vient d’annoncer l’IFPI (International Federation of Phonographic Industry). Un chiffre en hausse pour la seconde année consécutive, cette fois de 5,9 %, ce qui constitue le plus fort taux de croissance qu’aura connu le marché depuis l’établissement des statistiques par la fédération en 1997.  Dans son Global Music Report 2017 (état des lieux annuel de la musique enregistrée dans le monde), l’IFPI replace cette situation dans le contexte des 15 dernières années, au cours desquelles l’industrie musicale a perdu près de 40 % de ses revenus.

 

La progression de 2016 est principalement due au numérique (+17.7 %) qui compte aujourd’hui pour 50 % du marché mondial de la musique enregistrée, et pour davantage sur 25 marchés. Une tendance boostée par le streaming qui, avec 112 millions d’utilisateurs d’abonnements payants et une croissance de 60,4 %, s’avère être le moteur de cette embellie.

Les droits voisins, que l’IFPI prend en compte dans ses statistiques, sont en progression de 7 %. Cette source de revenus (radiodiffusion, lieux publics sonorisés), qui représente 14 % du chiffre d’affaires de la musique enregistrée l’an dernier, « reste nettement inférieure à ce qu’elle devrait être », souligne l’IFPI, en expliquant que, dans de nombreux pays, le cadre législatif ne permet pas aux ayants droit de négocier des rémunérations équitables avec les radiodiffuseurs et que « corriger ces failles devient d’autant plus urgent que les usages liés à la consommation de musique sont globalement en train de se déplacer de la propriété vers l’accès ».  Enfin, les revenus de synchronisations (utilisation de musique dans la publicité, cinéma, jeux vidéo, télévision) ont augmenté de 2.8 % tout en maintenant leur part de 2% dans le chiffre d’affaires global de la musique enregistrée.

 

L’évolution du marché revêt des formes différentes selon les régions. L’Europe affiche 4 % de progression, l’Amérique latine 12 %, l’Amérique du Nord 7.9 % et la région Asie / Australasie 5.1 %. Des marchés en développement enregistrent de fortes progressions (dont le streaming est là aussi à l’origine) : + 20.3 % en Chine, + 26.2 % en Inde et + 23.6 % au Mexique.

 

Corriger le transfert de valeur

 

Le marché mondial retrouve donc des couleurs. Pour autant, de nombreux défis restent à relever. A commencer par la question du « value gap » (transfert de la valeur). Les services de mise à disposition des contenus tels que YouTube, « qui s’abritent indûment derrière le régime d’hypo-responsabilité des hébergeurs », reversent aux ayants-droit 553 millions de dollars pour plus de 900 millions d’utilisateurs rassemblés, quand les plateformes de streaming audio ayant loyalement négocié des licences de distribution, contribuent pour leur part à hauteur de 3,9 milliards sur une base de 272 millions d’abonnés, dénonce l’IFPI.

 

Une distorsion de marché à laquelle l’industrie musicale veut mettre fin et qui nécessite une solution législative. Ce que reconnaît la Commission européenne qui a proposé un projet de texte actuellement étudié par le Parlement européen et le Conseil des ministres de l’Union.

 

Pour l’heure, les maisons de disques vivent ce moment comme le début d’un nouveau chapitre, tout en étant conscientes qu’il reste à transformer la tendance positive actuelle en une croissance durable.

 

« La juste rémunération de ceux qui créent et investissent dans la musique doit être une priorité dans ce monde de plus en plus numérique. Toute la communauté unit ses efforts pour que la musique soit estimée à sa juste valeur afin que les artistes et leur travail puissent prospérer. » Placido Domingo, président de l’IFPI.

 

(*) Environ 14.4 milliards d’euros.

Please reload

Posts récents
Activités & Services
Conseil - Coaching - Coordination de projets - Accompagnement d'artistes - Formations - Gestion de campagnes de crowdfunding - Etudes - Modération de Conférences - Média-training - Organisation et animation d'événements professionnels...
Voir le site www.gildas-lefeuvre.com.
Please reload

Archives
Liens

ADAMIBUREAU EXPORTCISACCNVCSDEMEIFEIL • FCMGAMGESACIFPI IMPALA IMMFIRMA MaMAMIDEMMMFFPRODISSSACEMSCPPSNACSNEPSPEDIDAMSPPFTPLMUNACUPFIZONE FRANCHE.

Journaliste spécialisé et observateur privilégié de l’industrie musicale et de ses mutations depuis plus de vingt ans, mais pas que…  S’est positionné depuis plusieurs années comme « accélérateur de (music)business ». En savoir plus.

Blog de Gildas Lefeuvre
S'abonner

Inscrivez-vous à mes listes d'envoi pour recevoir la newsletter GL Connection adressée par mail à plus de 20 000 professionnels et ne rien rater d'essentiel de l'actualité du secteur Musique. Voir en bas de page.

Please reload

Contacter GL Connection
Pour les archives antérieures, vous pouvez aussi consulter mon précédent blog www.reseauglconnection.com, qui n'est plus actualisé mais reste toujours accessible, avec plus de 2 500 articles publiés depuis 2006.

© Gildas Lefeuvre 2020

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon